« L’Esplumoir » du Merle

Plume Togao

Linogravure réalisée par Togao.

Oyez braves gens : L’Esplumoir vous ouvre ses portes aujourd’hui même !

En ce lieu où la synth-pop se transforme en étranges chansons lunaires, vous trouverez François Villon en compagnie de Lewis Carroll deviser au fond du jardin avec Christina Rossetti. Un peu plus loin, des robots secoués par la danse de Saint Guy s’agitent au milieu de frêles sylphides et de gobelins équivoques. Douze morceaux constituent cette contrée musicale que je vous invite à découvrir :

 

Entièrement composé sur un synthétiseur analogique, enregistré et mixé à l’aide d’un seul logiciel libre, cet album explore les métamorphoses du corps, de la nature et de l’esprit. Son titre fait référence à la légende arthurienne, l’esplumoir étant le lieu où Merlin l’Enchanteur se retire afin de se changer en oiseau. D’anciens thèmes viennent ainsi se greffer à une musique résolument électronique, opérant une série de décalages, de réagencements et de mutations fécondes.

Cet album est disponible en format numérique mais aussi en CD édition limitée sur Bandcamp !

L’Esplumoir est également sur Deezer, iTunes, Spotify, etc

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s