M. Leiris, à propos du Musée des sorciers

leiris 00Voici un article de Michel Leiris paru en 1929 dans le septième numéro de la revue Documents dont Georges Bataille,  Georges Henri Rivière ou encore Carl Einstein furent les collaborateurs réguliers. L’auteur y fait la critique d’un livre de Grillot de Givry publié la même année ayant pour objet l’occultisme considéré d’un point de vue iconographique. Leiris s’en saisit pour y apporter des pistes de réflexion personnelles assez pertinentes. J’ai tenu à retranscrire ce texte méconnu afin d’en faciliter l’accès tout en prenant soin d’y inclure les illustrations d’origine.

Lire la suite

Les charmes métriques

Kassel_Mandragora

Page du Pseudo-Apuleius

Bien qu’issus d’ouvrages différents, ces douze charmes anglo-saxons datant du Xe et XIe siècle sont généralement regroupés ensemble de par leur forme et leur contenu similaires. Rédigés en vieil anglais avec certaines formules en latin, ces metrical charms fourmillent d’obscurités déconcertant les érudits même. Pour leur traduction, je me suis donc permis de privilégier la fluidité et la cohérence du propos, quitte à sacrifier un peu d’exactitude.

 

Lire la suite

Le saut paradigmatique des oisifs

la paresse de felix valloton

La Paresse – Félix Valloton

Dans la magie du chaos, branche postmoderne de l’ésotérisme occidental, le concept de « saut paradigmatique » a déjà fait couler beaucoup d’encre. Librement inspiré des travaux de Thomas Kuhn sur les changements de représentation du monde qu’engendrent les révolutions scientifiques, il étend ce modèle aux systèmes de croyances personnelles. Pour illustrer cette pratique versatile, voici un poème amusant de Hakim Bey traduit par Emilie Notéris dans Black Fez Manifesto pouvant l’illustrer :

Lire la suite

Les secrets du verre selon Geber

 

geber

Portrait supposé de Geber

Jabir ibn Hayyan, plus connu en Occident sous le nom de Geber, fût un célèbre alchimiste du VIIIe siècle. Parmi ses nombreux écrits, Le Livre de la Perle Cachée (Kitab al-durra al-maknuna) se présente comme un traité sur les arts du verre dont la première partie enseigne différentes techniques permettant de le teinter dans la masse. Ne maîtrisant pas l’arabe, il s’agit en l’occurrence de la traduction d’une traduction anglaise mais la valeur historique du document me semblait justifier cet écart.

Lire la suite

Alan Moore parle de magie

news-alan-moore-impressive-credentials-2 - CopieDans le film intitulé « The Mindscape of Alan Moore », l’auteur britannique expose sa conception de la magie en lien avec l’art, l’écriture et la religion. Son intéressant point de vue sur la question m’a paru digne d’être traduit en français et prolonge la réflexion finale du web-documentaire diffusé par Arte en septembre dernier à l’occasion de la sortie du roman Jérusalem.

Lire la suite

« La Cartomancienne » de Jerome Hill

L2010.19.18

Œuvre de Maud Oakes, cousine de Jerome Hill.

Bien qu’ayant déjà travaillé sur l’image avant 1932, l’acquisition d’une caméra portative Kodac fut un véritable déclic pour Jerome Hill. Le réalisateur américain se mit alors à tourner en extérieur et réalisa la première de ses œuvres à part entière intitulée La Cartomancienne, en français s’il vous-plait ! Ce court-métrage expérimental pour lequel je viens de composer une nouvelle bande-son n’est pas sans rappeler l’intérêt du cinéaste pour les théories alchimiques et psychanalytiques de Carl Jung.

Lire la suite

L’ésotérisme post-rabelaisien

b34d1a766f0d523331dad7d66e101749

Frontispice du Disciple de Pantagruel

Dans son Histoire de France, Michelet décrit François Rabelais comme « Le sphinx ou la chimère, un monstre à cent têtes, à cent langues, un chaos harmonique, une farce de portée infinie, une ivresse lucide à merveille, une folie profondément sage. » Ce portrait lyrique souligne l’aspect éminemment mythique que revêt Rabelais pour l’historien et attire l’attention sur l’énigme fascinante qu’il représente. Moine franciscain puis bénédictin, accusé d’hérésie par la Sorbonne, médecin et romancier, Rabelais fut un acteur majeur de la renaissance française du XVIe siècle. Mais une autre facette de son œuvre attise le fantasme  des chercheurs : son rapport à la philosophie hermétique.

Lire la suite

Frederick Carter – Le Dragon des Alchimistes

DRAG26Difficile de trouver des informations concernant Frederick Carter (1885-1967), artiste et mystique britannique qui fut, entre autre, l’ami de D.H. Lawrence et d’Henry Miller. Pourtant, ses œuvres symbolistes méritent qu’on s’y attarde. En 1926, Carter publie notamment un ensemble de dessins en noir et blanc intitulés The Dragon of the Alchemists. L’introduction d’Arthur Machen, traduite par mes soins, vous permettra d’en découvrir une partie. Pour le reste, rendez-vous ici.

Lire la suite

Austin Osman Spare, Artiste, Occultiste, Sensualiste

Voici ma traduction de l’article écrit par John Balance, chanteur du groupe Coil, à l’occasion d’une rétrospective des œuvres d’AOS (1886-1956). En cas de citation, merci de bien vouloir me créditer. Le texte original figure dans le catalogue d’exposition.

AOS

Artiste, Occultiste, Sensualiste

1 - The Vampires are Coming'

J’ai découvert la première peinture originale d’Austin Osman Spare suspendue au dessus de la bibliothèque croulante d’Atlantis, librairie occulte dans laquelle j’ai passé la fin de mon adolescence à fureter. En fait, il y avait plusieurs de ses toiles, je ne pouvais pas en croire mes yeux. Jusque-là son nom m’était inconnu, mais j’avais déjà vu l’image récurrente et obsédante de « PAN », qui fait partie du pastel tardif intitulé « Les Vampires arrivent ». Cette image servit régulièrement de couverture aux livres occultes durant les années soixante-dix. C’était la mascotte du magazine Homme, Mythe et Magie.

Lire la suite