Paroles

light

Cela fait maintenant des années que ma poésie passe exclusivement par la musique, poursuite d’une longue entente entre ces deux arts. Je tenais cependant à rassembler ici les paroles de mes chansons qui, mises par écrit, changeront inévitablement de sens. Pour aiguiller le lecteur à travers les références souvent obscures qui les parsèment, je me suis permis d’y ajouter quelques notes. Cet article sera mis à jour au fur et à mesure.

Lire la suite

« L’Esplumoir » du Merle

Plume Togao

Linogravure réalisée par Togao.

Oyez braves gens : L’Esplumoir vous ouvre ses portes aujourd’hui même !

En ce lieu où la synth-pop se transforme en étranges chansons lunaires, vous trouverez François Villon en compagnie de Lewis Carroll deviser au fond du jardin avec Christina Rossetti. Un peu plus loin, des robots secoués par la danse de Saint Guy s’agitent au milieu de frêles sylphides et de gobelins équivoques. Douze morceaux constituent cette contrée musicale que je vous invite à découvrir :

Lire la suite

Tenm Laida, notre EP de néofolk

reverb logoMesdames et messieurs, j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie de mon premier EP de néofolk intitulé Tenm Laida ! Composés par mon ami Tertön qui a en brillamment assuré toute la partie guitare, les cinq titres qui le constituent sont autant d’incursions dans le domaine de l’imaginaire, de la poésie et de la féerie. Disponible en format numérique, une édition limitée de l’objet vient également de paraître sur le label anglais Reverb Worship !

Lire la suite

Souvenirs d’une plante carnivore

DroseraIl y a dix ans de ça, quatre jeunes gens issus de la région parisienne durent trouver de toute urgence un nom de groupe pour pouvoir figurer sur les affiches de leur premier concert. Après moult délibérations, ils finirent par opter pour Droserae, sorte de plante carnivore recouverte d’une rosée visqueuse dont les insectes ne peuvent se dépêtrer, affichant par là leur attrait pour l’aspect prédateur de la nature où animal et végétal se confondent tout en défiant les classifications idéalistes et stéréotypées. Nous espérions également piéger ainsi l’attention du public.

Lire la suite

« Chants d’avant l’aube », enfin l’album !

bandcamp 2J’ai le plaisir de vous annoncer, non sans une once d’appréhension, la sortie de mon premier album intitulé Chants d’avant l’aube ! Enregistrés dans un réduit en sous-sol, les dix titres qui le composent sont le fruit d’innombrables heures passées sur mon synthétiseur, plume à la main et casque sur les oreilles. Je laisse aux connaisseurs le soin d’en définir le style mais les amateurs de chanson française et de synth-pop étrange devraient apprécier.

Lire la suite

Triptyque sur la matière et la mort

vw7ktkqTURBXy8yMjhkZGIyMmVhYzEyOTgyZGI5ZWQyY2VmMjBhY2U1MS5qcGVnk5UCzQMUAMLDlQLNAdYAwsOVB9kyL3B1bHNjbXMvTURBXy8xZDc0Y2I0MTcwNTk1MDQzNjYyOWNhYmQ2MDZmNTBmNi5wbmcHwgA

Ljuba Popovic – Triptih o materiji i smrti (détail)

Âgé de 27 ans en 1960, le réalisateur Živojin Pavlović signe Triptih o materiji i smrti, un court métrage s’apparentant à la Vague Noire, ce mouvement d’avant-garde encore méconnu de l’ex-Yougoslavie.

Face à l’esthétisme officielle du gouvernement socialiste, calquée sur celle du cinéma soviétique et privilégiant le réalisme ouvrier, les acteurs de ce mouvements décidèrent de s’adonner à l’expérimentation visuelle et narrative afin de questionner les fondements du système politique.

Lire la suite